La joie intense du Real, vainqueur de la C1. (Reuters)

Real Madrid – Atletico Madrid : Finale 2014

Mené au score jusqu’à la 93e minute, le Real Madrid a fait preuve d’une incroyable abnégation pour battre l’Atlético (4-1 a.p.) et remporter la dixième C1 de son histoire. C’est la deuxième défaite en finale pour les Colchoneros après 1974.

Le Real Madrid est un miraculé. Malgré un jeu et des vedettes brinquebalantes, l’équipe de Carlo Ancelotti, qui était encore menée à la 90e + 3, est revenue de l’enfer pour s’adjuger enfin sa « decima ». Après les conquêtes de 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000 et douze ans après le sacre de Glasgow en 2002, les Merengue ont enfin mis la main sur leur 10e C1 dans la fiévreuse ambiance de l’Estadio da Luz, le splendide vaisseau du Benfica Lisbonne, face à son voisin l’Atlético Madrid (4-1 a.p.), qui ne méritait pas une telle correction. En quête de ce précieux trophée depuis douze ans, le Real a survécu grâce à l’égalisation quelque peu inespérée de Sergio Ramos avant de dérouler lors d’une prolongation qui était de trop pour les courageux hommes de Diego Simeone, dont le destin peut paraître tragique au terme d’une saison qui restera quand même exceptionnelle.

Lire la suite »

L'Alético Madrid est toujours invaincue cette saison en Ligue des champions.

Atlético Madrid – Chelsea

Logique vainqueur (3-1) d’un Chelsea dépassé, ce mercredi à Stamford Bridge en demi-finale retour, l’Atlético Madrid rejoint son prestigieux voisin du Real en finale de la Ligue des champions.

Portés par la confiance d’une saison inespérée, ils étaient plusieurs milliers de supporters madrilènes à avoir fait le déplacement à Londres et on n’entendait plus qu’eux, quand la nuit s’est faite noire sur Stamford Bridge. Tout proche de remporter le championnat d’Espagne au nez d’une concurrence bien plus armée, l’Atlético a réussi le tour de force de se qualifier en finale de la Ligue des champions pour la première fois depuis 40 ans, après sa victoire contre Chelsea (3-1). Il y retrouvera son rival préféré, le Real, pour un derby madrilène brûlant où les joueurs de Carlo Ancelotti s’avanceront en favoris mais ne feront pas trop les malins, non plus.
On attendait beaucoup José Mourinho, mais on a surtout vu Diego Simeone Parce que cet Atlético ne semble pas craindre grand monde, sûr de ses forces comme des consignes de son entraîneur, Diego Simeone. Ce mercredi, on attendait beaucoup José Mourinho, mais on a surtout vu l’Argentin, qui n’est pas non plus le dernier quand il s’agit de se mettre en scène devant le banc de touche. Il avait de quoi parader, en même temps, tant son équipe a récité sans presque jamais trembler, disciplinée et redoutable d’efficacité pour profiter des largesses adverses. Car la surprise de la soirée est aussi venue de Chelsea, impressionnant de solidité défensive la semaine précédente à Madrid (0-0), terrible de fébrilité. Ce n’est pas ce match qui convaincra « Mou » de changer de philosophie, lui qui répétait la veille que celui qui gagne est souvent celui qui défend le mieux. Obligés à sortir de leur camp par le placement très bas de l’Atletico, les Anglais se sont découverts et ont livré tout le catalogue de leurs manquements défensifs, entre oublis au marquage, mauvaises relances et placement erratique.

Lire la suite »

Real Madrid

Real Madrid – Bayern Munich

Grâce notamment à trois buts inscrits en première période, le Real n’a laissé aucun espoir au Bayern Munich sur sa pelouse mardi soir en demi-finale retour (4-0, 1-0 à l’aller). Le club madrilène n’est plus qu’à une marche de sa 10e Ligue des champions.

L’air devait brûler mardi soir à Munich à en croire Karl-Heinz Rummenigge, le président du conseil d’administration du Bayern. C’est plutôt la terre qui a tremblé sous les pieds du champion d’Europe en titre, balayé à l’Allianz-Arena par le Real Madrid mardi soir (0-4). Le séisme a secoué l’antre allemand pendant 34 minutes, les premières de cette demi-finale retour, le temps pour Sergio Ramos de placer deux coups de tête et pour Cristiano Ronaldo d’inscrire son 15e but de la compétition cette saison, record qu’il détient désormais seul. Il l’a même amélioré d’une unité sur un coup franc en fin de match (0-4, 89e). Le suspense, entier après la courte victoire madrilène à l’aller mercredi dernier (1-0), a donc disparu dès la mi-temps, voire bien avant, dans cette manche retour.

Lire la suite »

Schalke 04 – Real Madrid

En démonstration à la Veltins-Arena ce mercredi face à Schalke 04 (6-1), le Real Madrid est déjà quasiment qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le club merengue abordera en pleine confiance le derby de Madrid, dimanche contre l’Atlético.

Schalke 04 - Real Madrid

Karim Benzema et le Real se sont bien amusés à Gelsenkirchen. (Reuters)

GALATASARAY – CHELSEA

Galatasaray et Chelsea n’ont pu se départager (1-1), mercredi à Istanbul, en huitièmes de finale à aller de Ligue des Champions malgré une première période totalement à l’avantage des Blues. Tout se jouera au match retour, à Londres, dans trois semaines.
Listing all pages